Enseigner à l’ICO, un vrai engagement pour les chrétiens d’Orient

Ils sont trois universitaires, hautement qualifiés dans leur domaine et qui ont répondu à l’appel pour délivrer leurs enseignements aux étudiants de cette 2e promotion qui a débuté cette semaine à l’ICO. Parole à Charbel Maalouf, Michel Younès et François Mabille.

Charbel Maalouf, théologien et aussi professeur des écrits des pères de L’Église à l’Institut catholique  de Paris est en charge du cours sur les liturgies orientales de tradition maronite et byzantine. Avec Antoine Fleyfel, il propose un parcours d’initiation à ces liturgies orientales. Pour Charbel Maalouf,
« l’Institut chrétiens d’Orient est un lieu d’échange, d’étude et de transmission sur le patrimoine théologique, spirituel, culturel, cultuel, artistique et interreligieux des différentes traditions chrétiennes orientales. » explique-t-il.
Et il précise : « pour ma part, enseigner les Pères de l’Église d’Orient, c’est revivre aujourd’hui la vivacité de leur foi en Jésus-Christ, et transmettre l’intelligence de la foi à travers leurs témoignages, leurs écrits et leurs pensées. Revivre et transmettre cet héritage n’est pas seulement une responsabilité mais aussi et surtout une mission qui réfléchit sur le passé des chrétiens d’Orient pour mieux vivre le présent et projeter l’avenir. » 

François Mabille, spécialiste des religions et des relations internationales, quant à lui,  délivre le cours sur la géopolitique des religions. Pour lui, « la création de l'institut chrétiens d'orient est une étape importante dans une mobilisation qui est tout à la fois citoyenne, intellectuelle mais aussi stratégique : citoyenne car il s'agit d'évoquer une minorité, les chrétiens d'Orient, dont l'histoire et le destin revêtent une portée symbolique importante; intellectuelle puisqu'il convient de mobiliser des connaissances à leur sujet; stratégique enfin, compte tenu des enjeux géopolitiques liés à cette région du monde. »
Ce chercheur au palmarès impressionnant explique son engagement au sein de l’ICO : c'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai répondu à l'invitation d'Antoine Fleyfel de rejoindre l'équipe des enseignants. J'assumerai le cours de géopolitique des religions qui abordera bien sûr la géopolitique des chrétiens d'Orient, mais aussi de bien d'autres régions et continents. Depuis la révolution iranienne, les relations internationales sont scandées par des événements dont les acteurs religieux sont parties prenantes comme l'actualité la plus récente le prouve. Nous tenterons donc de décrypter ces jeux multiples qui associent États, acteurs religieux sous différentes formes, afin de donner une intelligibilité accrue à la compréhension du monde contemporain.

Michel Younès, professeur en théologie et islamologie, pour sa part, mènera de front l’enseignement proposé sur le christianisme et l’islam . « La question des chrétiens d’Orient est intimement liée à celle de d’islam. Assurer au sein de l’ICO un cours sur les chrétiens et les musulmans (cours donné à deux voix avec également Charbel Maalouf), c’est rendre compte des réels enjeux auxquels devront faire face les chrétiens dans la diversité de leur sensibilité et de leur structure d’Eglise. » argumente-t-il. Il précise également que « paradoxalement, décrypter la complexité du phénomène « islam » dans ses dimensions historiques, religieux, culturels, politiques, sociales… c’est éclairer la réalité de l’Orient chrétien. La récente Déclaration d’Abû Dhabi du pape François avec le grand imâm d’al-Azhar, Ahmad al-Tayyib, ainsi que le voyage du pape en Irak le montrent bien. »

Il est toujours possible de s’inscrire pour des cours du 1er semestre et les inscriptions (en ligne) restent également ouvertes pour le 2e semestre. Les enseignements avec leur planning sont présentés sur cette page dédiée. 

 

Parole aux étudiants
"Je ne m’imaginais pas être entraînée aussi loin avec ces cours" Mijou Berthélémy